MOJO

Fil d'ariane

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Dans les années 30, le jeune noir Slim Whitemoon part à Chicago, une guitare pour tout bagage, chanter le blues.

II est persuadé d'avoir un mauvais mojo (bonne ou mauvaise étoile qui veille sur lui). C'est le parcours de vie d'un bluesman fictif et imaginaire.


C'est un roman graphique de 120 planches en lavis gris qui convient à ce périple musical. On se laisse emporté par les bluesmen de l'époque  et l'auteur rend hommage au grand nom du blues : Robert Johnson, Rice Miller, Sonny Boy Williamson etc.